Comment empêcher votre restaurant de perdre son gagne-pain en cette période difficile
Argent et finances

Votre entreprise est-elle prête pour la saison fiscale?

25 mai 2020 Calcul du temps...

En tant que propriétaire d’une petite entreprise, vous avez probablement connu plusieurs « premières » : un premier client, une première bonne critique sur Yelp, un premier employé.

Il y a aussi quelques « premières » un peu moins amusantes, comme une première saison fiscale.

Avouez-le, à votre première saison de l’impôt, la charge de travail est assez « imposante ». Connaître toutes les taxes applicables à votre entreprise n’est pas une tâche évidente, ce qui ajoute un poids aux inquiétudes face à la menace imminente d’être soumis à un audit. Nous avons créé ce guide afin d’éclaircir tout ce que vous devez savoir au sujet de l’impôt.

Aperçu de l’impôt pour les petites entreprises

Avant de commencer, sachez que BMO a créé un guide pour aider tous les propriétaires d’une petite entreprise à prendre en main leurs impôts. Nous avons tiré les renseignements les plus utiles de ce guide et les avons synthétisés pour vous dans le présent article.

TPS, TVP et TVH

En fonction de votre région, il se peut que vous deviez payer une combinaison de la taxe sur les produits et services (TPS) et de la taxe de vente provinciale (TVP), ou une simple taxe de vente harmonisée (TVH) qui comprend les deux taxes. Vous trouverez une description des taux de la taxe de vente par province ici.

Impôt sur le revenu

Les petites entreprises doivent également payer un impôt sur le revenu, qu’il s’agisse d’une entreprise individuelle ou d’une entreprise constituée en personne morale.

Si votre entreprise est une entreprise individuelle, vous devez déclarer vos revenus d’entreprise dans votre déclaration de revenus personnels si ceux-là dépassent 30 000 $. L’impôt s’appliquera sur l’ensemble des revenus.

Pour les entreprises constituées en personne morale, l’impôt est calculé en fonction des revenus de votre entreprise. Vous pouvez également bénéficier d’une déduction pour petites entreprises qui diminue votre taux d’impôt sur les sociétés à 10 % au niveau fédéral (pour en savoir plus, cliquez ici).

Charges sociale

Vous avez des employés? Vous devrez verser des impôts au gouvernement fédéral en fonction de la paie de vos employés. Ces charges comprennent le versement des impôts provincial et fédéral sur le revenu personnel calculé en fonction des salaires des employés, les cotisations au Régime de pensions du Canada et à l’assurance-emploi ainsi que les taxes de vente sur les avantages imposables offerts aux employés.

Autres taxes

Taxe d’accise et droits d’accise

La taxe d’accise est imposée sur certains biens importés au Canada dès leur arrivée sur le sol canadien. Découvrez les biens pour lesquels la taxe d’accise s’applique, ainsi que les taux correspondants, en cliquant ici.

Tarifs internationaux

Des frais de douane s’appliquent à certains biens échangés au Canada, qu’ils s’agissent d’importations ou d’exportations. Le montant de ces tarifs est différent d’un pays d’importation ou d’exportation à l’autre. L’organisme Exportation et développement Canada a créé un guide pour vous aider à comprendre les tarifs qui peuvent s’appliquer à votre entreprise.

Conseils fiscaux pour les propriétaires de petite entreprise

Vous connaissez désormais les différents types de taxe pour petites entreprises. Jetons alors un œil à quelques pratiques qui éliminent, ou du moins réduisent, les difficultés liées à la saison fiscale.

Organisation de vos dossiers

Tenir vos livres à jour au cours de l’exercice financier est la façon la plus efficace de survivre facilement à la saison fiscale. Vous devez avoir sous la main une solution de traitement des paiements qui enregistre tous vos revenus mensuellement à des fins de production de rapport.

Parallèlement, enregistrez vos dépenses ainsi que vos reçus dans des rapports mensuels pour vous éviter le fouillis lors de la saison de l’impôt.

Validation auprès d’un fiscalist

Finalement, nous vous conseillons de prendre un rendez-vous avec un spécialiste du soutien aux petites entreprises, un comptable ou un conseiller en placement afin de déterminer si vous devez retarder un revenu prochain, augmenter vos dépenses, écouler des stocks ou cotiser un certain montant à votre REER en vue de réduire le taux d’imposition marginal de votre entreprise individuelle.

En fin de compte, la saison fiscale n’a pas à être si effrayante

Vous aventurer dans le territoire inconnu de votre première saison fiscale en tant que petite entreprise peut s’avérer intimidant, mais vous pouvez vous épargner la confusion et le stress.

Tant que vous connaissez les taxes qui s’appliquent à votre entreprise ainsi que les meilleures pratiques à adopter au cours de l’année pour simplifier vos activités fiscales, vous vous en sortirez bien.


Les renseignements contenus dans le présent article sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne constituent pas des conseils d’ordre juridique, commercial ou autre, et ne représentent pas l’opinion de Moneris ou celle des sites Web ou des services cités dans cet article.

 

Catégories de l'article:

Money and Finance

Share

Articles recommandés

Votre entreprise est-elle prête pour la saison fiscale?

En tant que propriétaire d’une petite entreprise, vous avez probablement connu plusieurs « premières » : un premier client, une première bonne critique sur Yelp, un premier employé. Il y a aussi quelques « premières » un peu moins amusantes, comme une première saison fiscale.

À l’aide des témoins et d’autres technologies, Moneris et ses partenaires peuvent analyser la façon dont vous naviguez dans nos sites Web afin de personnaliser vos publicités sur Internet. Pour en savoir plus ou pour configurer vos préférences, consultez notre Énoncé de confidentialité. Avant de bloquer les témoins tiers, veuillez noter que certains sites Web utilisent des témoins tiers pour mémoriser vos préférences de désactivation et que vous devrez sans doute activer les témoins tiers pour que votre désactivation soit prise en compte.