Tendances des dépenses de consommation : Destinations de montagne avant et durant la pandémie de COVID-19
Services de données, Perspectives et tendances

Tendances des dépenses de consommation : Destinations de montagne avant et durant la pandémie de COVID-19

09 mai 2022 Calcul du temps...

Imaginez une industrie en plein essor et prospère pendant des décennies, dont les activités cessent tout à coup. La pandémie a eu une incidence majeure sur toutes les industries, mais elle a particulièrement touché l’industrie du voyage. Les répercussions de la COVID-19 ont été plus graves que prévu : les pilotes ont été licencié(e)s, les avions ont été coincés sur les pistes et les hôtels sont restés vides. 

Plusieurs entreprises ont dû réévaluer leurs stratégies publicitaires et trouver une façon de passer au commerce en ligne afin de continuer d’offrir une bonne expérience d’achat à leurs client(e)s. Cependant, l’industrie du tourisme n’a pas pu faire de même. En raison des restrictions de voyage en place, les secteurs de l’aviation et du tourisme ont subi des pertes majeures durant la pandémie de COVID-19. 

Cependant, tout revient lentement à la normale et nous nous adaptons à la « nouvelle norme », et les entreprises reprennent leurs activités. Pour comprendre les tendances des dépenses de consommation durant la pandémie et la façon dont elles ont changé en fonction de l’assouplissement des restrictions, les services de données de MonerisMD ont passé en revue les tendances en matière de tourisme et de dépenses de consommation des Canadien(ne)s avant et durant la pandémie de COVID-19, durant la période du janvier 2019 au décembre 2021. Pour cette étude, une comparaison du comportement d’achat des consommateurs et consommatrices a été faite dans trois destinations de montagne : les Rocheuses, Collingwood et les Laurentides, qui sont des attractions touristiques populaires en été et en hiver.

Voici les principales constatations du rapport:

  • L’incidence de la COVID a été particulièrement marquée durant les principales périodes de confinement de mars à avril 2020 et de janvier à février 2021.
  • Les personnes magasinant et séjournant dans ces régions touristiques avant et pendant la pandémie ont dépensé plus d’argent, mais elles ont effectué globalement moins de transactions, ce qui signifie que la tendance a été de dépenser plus d’argent et de faire moins de visites.
  • À la suite de l’assouplissement des confinements au début de l’année 2021, les secteurs de l’hôtellerie et du divertissement ont connu les plus fortes augmentations de dépenses entre mars 2021 et le début de l’été.
  • Les voyageurs et voyageuses en Ontario, au Québec et dans les provinces de l’Ouest ont dépensé plus d’argent dans leurs provinces d’origine que dans d’autres provinces durant la pandémie en 2020.
  • La pandémie a entraîné une baisse du montant moyen des dépenses durant l’année 2020, mais celui-ci a augmenté en 2021 et en 2022.

Au sujet des données : Les volumes d’une année à l’autre sont basés sur une comparaison entre la semaine indiquée et la semaine équivalente de l’année précédente. Les renseignements au sujet des dépenses de Moneris proviennent de l’analyse des données de transactions par cartes de crédit et de débit dans diverses catégories au Canada. Les pourcentages indiqués correspondent aux volumes réels de transactions traitées par Moneris dans chaque catégorie.

Les Rocheuses:

  • La baisse des dépenses de consommation globales a été plus forte en mars 2020 en raison d’une diminution du nombre de visiteurs et visiteuses.
  • Le montant moyen des dépenses après les confinements à l’hiver et à l’été de 2021 était particulièrement élevé, ce qui laisse présumer une augmentation des prix et des dépenses réelles plus prononcées.
  • Les dépenses de consommation ont diminué de 60 % en avril 2020, mais ont remonté de 57 % en mars 2021.
  • Le nombre de transactions de détail a été de 0,4 à 0,9 fois plus élevé en avril 2021.
  • La reprise des dépenses a été plus forte à l’été 2021 comparativement à l’hiver, qui est considéré comme la saison creuse des Rocheuses, mais qui est en fait très importante.
  • La baisse des dépenses liée à la diminution du nombre de touristes internationaux en 2020 a été atténuée durant l’été de 2021 en raison de l’augmentation du nombre de visiteurs nationaux et visiteuses nationales.
  • L’Alberta et la Colombie-Britannique ont connu des dépenses plus élevées en 2020.
  • Le nombre moyen de nuits passées sur place demeure essentiellement le même pour les Rocheuses avant et durant la pandémie.

Les Laurentides:

  • Les dépenses de consommation ont été 0,43 fois moins élevées au Québec en octobre 2020 et ont été de 0,5 à 1,5 fois plus élevées en avril 2021.
  • Les dépenses de consommation ont été plus élevées à l’été qu’à l’hiver.
  • Les Laurentides, comparativement à d’autres endroits comme les Rocheuses, dépendent fortement des visiteurs et visiteuses du Canada en ce qui a trait aux dépenses de consommation puisque moins de personnes de l’étranger y vont, et presque personne du Québec n’y est allé en 2021.
  • Le montant global des transactions en hiver a été inférieur à celui de la saison estivale.
  • Le montant moyen d’argent dépensé par client(e) dans les Laurentides a diminué considérablement en 2020, mais a commencé à augmenter durant l’été 2021.
  • Les provinces de l’Ouest ont observé une diminution des dépenses de consommation en 2020, alors qu’elles ont augmenté au Québec.
  • Le nombre moyen de nuits passées sur place n’a pas cessé d’augmenter dans les Laurentides.

Collingwood:

  • Les dépenses de consommation ont été 0,77 fois plus élevées en Ontario en février 2021.
  • Il est encore possible que les dépenses reprennent dans les Blue Mountains après la pandémie.
  • Collingwood a connu une baisse considérable du nombre des transactions en janvier 2021 et une faible reprise en avril 2021.
  • Bien que le volume augmente, le montant moyen des dépenses reste inférieur à celui d’avant la pandémie.
  • Les personnes ont dépensé plus, mais en moins de visite.
  • Durant la pandémie, la majorité des voyageurs et voyageuses en visite à Collingwood venaient du Québec.
  • Le nombre moyen de nuits passées sur place a lentement augmenté à Collingwood.

Les destinations de montagne au Canada ont connu une forte reprise après les confinements. Étant donné que les voyages internationaux ne sont toujours pas conseillés, les voyageurs et voyageuses du Canada préfèrent les destinations locales pour leurs vacances et, bien sûr, pour s’épargner le souci de devoir effectuer des tests de COVID-19 pour les voyages internationaux. Bien que les voyages au Canada aient repris, ils ne peuvent combler qu’une partie des pertes du tourisme étranger. Les commerçant(e)s et les destinations touristiques devraient songer à continuer de promouvoir les visites nationales afin d’attirer les touristes du Canada. Cependant, les dépenses internationales sont toujours plus élevées (presque deux fois plus élevées) que les dépenses nationales et elles constitueront toujours une occasion de croissance pour tous les marchés après la fin de la pandémie.

Vous voulez en savoir plus sur le comportement des consommateurs et consommatrices pour vous aider à faire croître votre entreprise? Découvrez les services de données de Moneris

Renonciation : L’objectif de cet article est de fournir uniquement des renseignements généraux et son contenu ne doit pas être considéré comme des conseils juridiques, financiers ou professionnels. Les renseignements fournis sont réputés comme factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne constituent pas une analyse complète des sujets abordés.


Au sujet des données : Les volumes d’une année à l’autre sont basés sur une comparaison entre la semaine indiquée et la semaine équivalente de l’année précédente. Les renseignements au sujet des dépenses de Moneris proviennent de l’analyse des données de transactions par cartes de crédit et de débit dans diverses catégories au Canada. Les pourcentages indiqués correspondent aux volumes réels de transactions traitées par Moneris dans chaque catégorie.

Catégories de l'article:

Data Services Insights and Trends

Share

Articles recommandés

À l’aide des témoins et d’autres technologies, Moneris et ses partenaires peuvent analyser la façon dont vous naviguez dans nos sites Web afin de personnaliser vos publicités sur Internet. Pour en savoir plus ou pour configurer vos préférences, consultez notre Énoncé de confidentialité. Avant de bloquer les témoins tiers, veuillez noter que certains sites Web utilisent des témoins tiers pour mémoriser vos préférences de désactivation et que vous devrez sans doute activer les témoins tiers pour que votre désactivation soit prise en compte.