Les dépenses de consommation montrent des signes de ralentissement, au moment où les Canadiens ressentent les effets de l’inflation
Perspectives et tendances, Services de données

Les dépenses de consommation montrent des signes de ralentissement, au moment où les Canadiens ressentent les effets de l’inflation

04 août 2022 Calcul du temps...

Rétroaction exclusive du Conference Board du Canada 

Dans le cadre de notre récent partenariat avec le Conference Board du Canada, nous sommes ravis de présenter la rétroaction fiable suivante de son Index of Consumer Spending (ICS) (index de dépenses de consommation) qui est alimenté par les services de données de Moneris. La combinaison de nos données de pointe sur les dépenses de consommation qui proviennent des activités aux points de vente et de l’expertise du Conference Board du Canada fournit une perspective canadienne sur les tendances économiques.

   La croissance des dépenses de consommation a ralenti au cours des dernières semaines. L’indice des dépenses de consommation (ICS) a atteint en moyenne 100 points en avril, 106 points en mai et 101 points en juin. 

•   La baisse de l’ICS de juin indique un ralentissement de la croissance des dépenses de consommation d’une année à l’autre. 

   L’inflation persistante a rendu les consommateurs moins optimistes quant à leur situation financière actuelle et future. 

   Les Canadiens dépensent davantage pour l’énergie et l’essence, ce qui a entraîné un changement dans les habitudes d’achat dans le commerce de détail. 

   Le taux de chômage au pays est tombé à 4,9 % en juin – un niveau historiquement bas. Les dépenses de consommation auraient été beaucoup plus faibles si les marchés du travail n’avaient pas été aussi tendus.

Obtenez des perspectives pragmatiques avec des données en temps réel sur les dépenses de consommation et la localisation de la population canadienne. En savoir plus.

Informations clés

Certains signaux dans les données sur les dépenses de consommation suggèrent que les Canadiens adaptent leurs choix budgétaires pour faire face à l’inflation.

La vigueur du marché du travail a redonné confiance aux Canadiens et les a incités à dépenser, tandis que l’épargne accumulée sert de tampon à l’inflation. Cependant, la hausse continue de l’inflation depuis plusieurs mois complique les choses pour les consommateurs. Par conséquent, en juin dernier, la croissance des dépenses de consommation d’une année à l’autre a connu un ralentissement.

La hausse des taux d’intérêt va freiner les dépenses des consommateurs dans les mois à venir.

Les Canadiens paient plus cher pour un panier de biens en 2022 qu’en 2021. Les goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement, la demande excédentaire de biens et de services et les tensions géopolitiques ont tous contribué à la hausse des prix à laquelle nous assistons. La Banque du Canada a pris des mesures énergiques pour lutter contre l’inflation en relevant le taux cible du financement à un jour de 100 points de base pour le porter à 2,5 % en juillet. La Banque a également indiqué que de nouvelles augmentations sont imminentes. Comme les effets des augmentations de taux commencent à se faire sentir sur l’économie, on s’attend à ce que l’activité économique perde de son dynamisme dans les mois à venir.

L’épargne des consommateurs atténuera le choc des hausses de taux d’intérêt.

Si la hausse des taux d’intérêt et l’inflation élevée ont pour effet de ralentir le rythme de croissance des dépenses de consommation, l’épargne accumulée par beaucoup de gens au cours des deux dernières années permettra d’atténuer le choc. Les programmes de soutien gouvernementaux et la réduction des dépenses après la pandémie ont permis au taux d’épargne des ménages d’atteindre son plus haut niveau depuis 30 ans, et il reste supérieur aux niveaux d’avant la pandémie. Cela se traduit par des dizaines de milliards de dollars de capacité de dépense potentielle supplémentaire.

La solidité du marché du travail canadien reste un point fort.

Le taux de chômage a atteint un creux record de 4,9 % en juin. En outre, la création d’emplois est demeurée solide durant la dernière année, les offres d’emploi ont atteint un niveau record et la croissance des salaires s’accélère. En bref, le marché du travail canadien est plus serré que jamais, ce qui soutient également le rythme de croissance des dépenses de consommation.

Les restrictions liées à la pandémie ont induit une demande refoulée pour les services à haut niveau d’interactions.

Maintenant que la plupart des restrictions en matière de santé publique ont été levées, nous nous attendons à ce que les Canadiens dépensent davantage pour des services liés aux voyages pendant les mois d’été. On s’attend également à ce que les dépenses dans les domaines de l’alimentation, de l’hébergement et du divertissement restent fortes pendant le reste de l’année 2022. Cependant, de nombreux consommateurs retarderont probablement l’achat de biens durables pendant cette période d’inflation élevée.

Chart in French

French chart 

À propos du Conference Board du Canada :

Le Conference Board du Canada est l’organisation principale de recherches indépendantes au pays. Notre mission est d’autonomiser et d’inspirer les responsables afin de bâtir un meilleur avenir pour tous les Canadiens et toutes les Canadiennes grâce à la fiabilité de nos recherches ainsi qu’à l’établissement de liens inégalés. Index of Consumer Spending (index de dépenses de consommation) | Conference Board du Canada

Personne-ressource pour les médias :

Le Conference Board du Canada

media@conferenceboard.ca / 613 526-3090 poste : 224

media@moneris.com / 416 734-1442 

 

David Ristovski
Économiste
ristovski@conferenceboard.ca


MONERIS et MONERIS & dessin sont des marques de commerce déposées de Corporation Solutions Moneris. Toutes les autres marques ou marques de commerce déposées affichées sur cette page appartiennent à leurs titulaires respectifs.

Catégories de l'article:

Insights and Trends Data Services

Share

Articles recommandés

À l’aide des témoins et d’autres technologies, Moneris et ses partenaires peuvent analyser la façon dont vous naviguez dans nos sites Web afin de personnaliser vos publicités sur Internet. Pour en savoir plus ou pour configurer vos préférences, consultez notre Énoncé de confidentialité. Avant de bloquer les témoins tiers, veuillez noter que certains sites Web utilisent des témoins tiers pour mémoriser vos préférences de désactivation et que vous devrez sans doute activer les témoins tiers pour que votre désactivation soit prise en compte.