Des dépenses estivales positives pour 2020

Des dépenses estivales positives pour 2020

30 octobre 2020 Calcul du temps...

Cet été, la température a augmenté et tout le monde a dû rester à la maison; les Canadiens ont donc fait preuve de créativité pour leurs achats. Qu’il s’agisse de faire installer une piscine pour se rafraîchir ou de rester chez soi afin d’apprendre un nouveau passe-temps, ils ont réussi à profiter pleinement de l’été 2020.

Et voilà! Les Canadiens sont restés près de chez eux cet été, mais ils ont tout de même pu profiter du beau temps. Ils ont fait des rénovations dans leur maison et du camping en famille; les bons souvenirs liés aux dépenses de l’été resteront gravés dans le mémoire des gens pour les années à venir (surtout avec une nouvelle piscine pour vous rappeler ces souvenirs).


Vous aimeriez obtenir des données précieuses et opportunes au sujet des dépenses des consommateurs afin de prendre des décisions stratégiques éclairées? Appuyez facilement vos politiques, qu’elles soient nouvelles ou existantes, vos recherches et vos modèles de prévision avec les services de données de Moneris. Avec ces données, vous serez en mesure d’analyser et de surveiller les dépenses des consommateurs canadiens ainsi que les tendances post-COVID-19.

Les données ont été recueillies dans un sondage électronique effectué par Leger auprès de 1 514 Canadiens entre les 25 et 27 septembre 2020. Ces données sont fournies à titre informatif seulement et ne représentent pas des conseils financiers, fiscaux, juridiques, de comptabilité ou d’affaires.

Les renseignements contenus dans le présent article sont fournis à titre informatif seulement. Ils ne constituent pas des conseils d’ordre juridique, commercial ou autre, et ne représentent pas l’opinion de Moneris ou celle des sites Web ou des services cités dans cet article.

 

Catégories de l'article:

data services insights and trends infographic

Share

Articles recommandés

RCC- Faits saillants de la période de septembre à novembre 2023

Alors que les détaillants se tournent vers 2024, la plupart d’entre eux ont enregistré des ventes stables ou en hausse d’une année à l’autre, favorisées par les dépenses estimées à 30 G$ des 1,5 million de Néo-Canadiens qui s’installent dans l’ensemble du pays